Poésie de François CHENG

Publié le par lisette



Extrait du recueil

"À L'ORIENT DE TOUT"


L'aigle invisible est en vous
Rochers surgis de nos rêves

En nous la flamme
En nous le vol
En nous la nuit fulgurantye

Que nous ignorions

Rochers surgis de nos rêves
L'invisible aigle est en vous

Embrassant Yng
Endossant Yang
Frayant en nous la voie sûre

Que nous ignorions

Sol craquelé
Ciel constellé
En nous votre élan charnel

À l'aube de toute route
Vous dressez vos corps ailés

Parfois nos mains calleuses
Brisant les frimas figés
Un ange renaît sourire

Participe à la Communauté : "L'âme du poète"


Publié dans POÉSIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sieglind la dragonne 27/09/2007 08:32

Pour une fois, j'avais remarqué que ce n'était pas de toi.. je m'espante de ton don pour écrire et choisir de la poésie, j'aurai dû préciser... Si on me demandait un poème..; à part la traduction du Corbeau de Poe que j'adore... infichue d'en choisir un.Bises et je file... un ouragan est passé dans la bicoque, ça devient urgent de brasser un peu de poussière et de faire semblant de ranger hé, hé.

lisette 27/09/2007 17:30

J'aime tellement la poésie, que je permets de vous communiquer mes coups de coeut.Bises Dragonne,  Merci de tes passages

christel/seuleaumonde 26/09/2007 13:34

merci de ta visite ! bonne journée, christel

lisette 26/09/2007 17:38

Merci à toi aussiLise

sieglind la dragonne 26/09/2007 07:42

J'ai toujours bien aimé les textes parlant de rapaces.. sais pas pourquoi (depuis le fameux Aigle du Casque de Totor Hugo, qui m'a marquée certainement hé, hé)Bonne journée la poétesse (ça m'espante toujours, infichue que je suis d'aligner deux rimes, évidemment)

lisette 26/09/2007 17:28

La poésie n'est pas de moi, mais d'un grand poète franco-chinois, comme tu peux voir dans le tittreOn ne peut pas tout savoir faire DragonneBises