A LA MAISON DE LA DANSE DE LYON

Publié le par lisette


SOMBRERO   de Philippe Découflésombrero054-copie-1.jpg

« Au départ, au début du commencement :
un soupçon, juste l’ombre d’un soupçon.

Il fait chaud. Des bruits d’éperon se font
entendre sourdement. La porte du Saloon bat.
Le sombre héros surgit de la nuit.
Il tire plus vite que son ombre.

Hombre, quel est ton nombre ?
Quel est le nombre des ombres ?

Il y a des ombres premiers ou décimaux.
Il y a les ombres chinoises, les ombres sombres,
les ombres
lumineuses. Les ombres portées, les ombres
Îles du monde. Les ombres d’un doute…

Je suis comme mon ombre, partout où je vais, elle
est là, partout où elle va je suis là ; je ne suis que
l’ombre de moi-même ; un corps est toujours avec
son ombre, un corps sait  qu’une ombre n’est pas
un corset.

Tout un chacun a une ombre, toute ombre
a son chacun.

Que font nos ombres quand on  a le dos tourné ?
Ombres, où êtes vous la nuit ?Mais au fait on dit
un ombre ou une ombre ? Il ou elle ? Mon ombre :
il, ou mon ombre : elle ? «

 Christophe Salengro d’après Claude Ponti

Ceci est le texte dit avec humour au début
du spectacle…le spectacle le respectera à la
lettre, pendant 1 h 30…

Étonnant ! les corps et leurs ombres sont
dansés par deux danseurs, l’un en blanc
l’autre en noir, l’ombre répétant exactement
les mouvements du corps, parfois il perd son
ombre, il la rattrape, parfois ils dansent en
longues robes,

et chaque fois le corps ombre répète sans
erreurs les mouvements du corps dit « vrai » !

Il y aura même des ombres blanches
(des vrais ombres) par quelle magie ?


Voilà le mot, ce spectacle est magique,

La musique qui l’accompagne est extraite
du film « L’aurore » de Murnau et composée
par Brian Eno et il m’a bien semblé entendre
aussi Eric Satie….


Un enchantement, comme tout ce que fait
Philippe Découflé.


Publié dans SPECTACLES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cleo 15/05/2008 18:55

Coucou!Il y a fort longtemps que je ne suis allée à un spectacle. Je ne sais même plus à quoi ça ressemble....Pour les articles de cette catégorie (pas que celle-là d'ailleurs), j'ai "culture en vrac" si tu veux. Ici : http://www.over-blog.com/com-1045148549/Culture_en_vrac.htmlJ'en ai créé une parce qu'il m'a été impossible d'en trouver une qui me convenait.Bisous

lisette 17/05/2008 18:56


Merci Cléo, Bises


Mahina 21/10/2007 10:19

la maison de la danse... mais pourquoi, comme je l'ai dit à MarieLou qui parlait aussi de la maison de la danse, ne suis-je pas plus souvent à Lyon... rien que pour cela, vive les grandes villes!!! Pour le reste, je suis bien dans "ma campagne"...sourire( tu as changé le titre de ton blog? il y a lgtps que je n'etais venue)

lisette 23/10/2007 09:04

Ah oui! il y a longtemps!, des années !!!sourireMoi je m'abonne en début de saison,  ainsi on est bien  obligé d'y aller et jamais on ne regrette bises

sieglind la dragonne 16/10/2007 08:02

Quand je lis "ombres" je vois toujours la nouvelle fantastique  dont le héros (au nom imprononçable commençant pas Schl.... comme dans Hoffman hé, hé) vend son  ombre contre une bourse d'or toujours remplie.... j'ai adoré cette histoire...Le spectacle m'aurait bien plu aussi, je te rassure hé, hé... tu m'en donnes le goût avec ta manière d'en parler... Bises et je file... retard ô retard !!!!

lisette 16/10/2007 08:29

MERCI Dragonne de passer, c'était un spectacle de rêve, vraiment... du Découflé !!!Bises