le Surréalisme m’intéresse

Publié le par Lisette



la photo de Dieu c’est le plaisir d’avoir une chose qu’il est interdit de posséder

Poème dadaïste
à l’origine l’étrange est la soutane noire et l’avenir dynamique
clairement une maison entraîne une jeune fille
avec un couple en problème
la nécessité avec l’expérience triomphe presque dans le protecteur
la délivrance affrontée pose trop rare
irréelle mais intrépide
le positif a communiqué vers le pacifique
la reste sacrée dans les studios reste une maladie
John Boorman mourant en chaîne
duel tendu vers un africain
le désert interdit a laissé transporter le prêtre
Boorman renouant les tournages en une semaine
en danger l’innocence meurt
l’avenir voyait l’exorciste

Lise                                                     

Publié dans RECITS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BRONCHAL FERNANDO 14/04/2007 23:41

pas mal du tout
avec tes sculptures tu ferais un malheur
fernando

Lisette 15/04/2007 09:06

Merci Fernando.On s'est intéressé à mes sculptures, mais je n'ai jamais montré mes poèmes, sauf iciAmitié

Russalka 26/03/2007 19:46

j'adore...c'est le genre de choses que je ne sais pas faire...

Lisette 27/03/2007 09:21

Il faut d'abord commencer à se vider l'esprit et laisser venir des mots sous sa plume, sans réfléchir, tu seras surprise du résultatMerci de ton passage Russalka

sieglind la dragonne 17/03/2007 08:32

Un peu abscond tout de même non ? Par contre, ça doit être la fatigue, parce que même si j'aime le texte façon mille millions de poêmes de Queneau, j'ai du mal avec le commentaire... j'vois pas le rapport où je suis vraiment, vraiment hermétique à la poésie... ça se confirme hé hé.Bon week-end et je cogite pour savoir où sont passzés mes neurones pour que je pige pô hé, hé.

Lisette 17/03/2007 16:26

L'écriture automatique, à laquelle je me suis livrée, comme tous les exemples du genre paraît incompréhensible, parfois aussi à l'auteurNe t'inquiète pas pour tes neurones, c'est plutôt moi qui devrait me faire du souciBises

bero 16/03/2007 18:49

Hélas , nous avons été obligés à une époque , que j'aimerais oublier , de faire exorciser la maison et moi aussi j'ai du passer par ce moyen pour me libérer .............
photos comme preuve des brulures subient
être obligée de faire constater par deux personnes assermentées .
je sais ce que sait . 2 ans de souffrances provoquées par cette personne . oui ça existe .il faut subir pour le croire .
bero

Lisette 17/03/2007 16:22

Ceci était un simple poème en écriture automatique, Béro, je regrette d'avoir réveillé en toi  des souvenirs si tristesBises